14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 18:47

 

 




                                                                                               *Clic*

                            *PAN*

Tu n'avais aucune chance de toute façon...

Personne ne s'attaque à Bianca Di Palermo. Personne.


 

 



 

PS: On en est à 73 à l'heure où j'écris cet article ! C'est qu'ça grimpe !!!

Continuez à voter les amis !

'faut qu'on continue à monter, et, surtout, qu'on se fasse pas rattraper par les autres !



Pour ceux qui votent pas: J'sais où vous habitez...

Partager cet article

Repost 0
Published by Helly - dans Vrac
commenter cet article

commentaires

serge 15/12/2008 21:51

Sur un air de qui tu veux l'important est le vibrato qui donne l'émotion et insiste sur l'angoisse de l'adversaire

Mlice 15/12/2008 16:31

Raaah j'hallucine tu sais même bien faire les flingues ! x[Grmf, beuh...Très bien fait pour sûr !Pour ce qui est de la hache versus la balle, je suis sûre qu'on peut modifier la travectoire de la balle avec le tranchant... Mais là encore, faut s'appeler Rambo, et être capable de détruire tout plein de tank rien qu'à cheval avec un arc ! =DScénario à appronfondir... =p^^

Helly 15/12/2008 14:34

Serge> Sur un air d'Ennio Morricone ?Morfy> Une chose est sure, c'est que ça ne sauvera pas celui qui se trouvera sur mon chemin ;)Kikile> Une hache contre une balle ? Les jeux sont faits ! ^^

Kikile 15/12/2008 14:26

*sort sa hache à double-tranchants* Moi, j'ose te defier ! Aller viens si t'as pas peur !

Morfea 14/12/2008 23:08

Vraiment personne? ;-)Bon, je me répète, je sais, mais voilà, encore un beau dessin. De toute manière tes crayonnés sont géniaux.Superbe le regard et le mouvement du personnage... Alala, si seulement cela pouvait suffire à te sauver.^^.. 

Présentation

  • : La Mafia féline est de retour...
  • La Mafia féline est de retour...
  • : Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.
  • Contact

H-H2-copie-2.png

 

  Contact

 

Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.

Rechercher

Amis

Je suis aussi ici !