8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:04



_Tu me déçois beaucoup...

C'était un peu comme dans un vieux film. Pièce peu éclairée, danger ambiant... D'ailleurs, s'il avait rejoint la mafia, c'était en partie pour ce petit côté cinéma, où on peut dézinguer des flics en se prenant pour Al Capone.
Sauf qu'il n'avait pas prévu qu'il jouerait le rôle du traître démasqué...


_M-mais ! Comment pouvez vous croire que c'est moi ?! Jamais je ne trahirais la Familia ! Je...
_Ta gueule.

Il devait défendre sa peau, à tout prix. Mais quand El Capo dit de se taire, on se tait. Surtout quand Il a son flingue sur le bureau. Il se contenta de regarder son juge droit dans la direction où devait se trouver ses yeux. Pas facile quand on fait face à quelqu'un qui se plait à rester en contre-jour...

_Je suppose que c'est l'appât du gain qui t'a conduit à trahir nos cousins, les White Executioners. Je ne te paye pas assez, c'est cela ?

 Ne pas répondre, il ne fallait toujours pas répondre, même s'il en mourrait d'envie et que chaque seconde de silence lui donnait l'impression de s'enfoncer dans une tombe. Il n'avait toujours pas le droit de parler.

_A cause de toi j'ai failli perdre leur allégeance. J'ai envoyé Lychi leur présenter nos excuses, et s'il n'est pas revenu avec trois doigts en moins, c'est simplement parce qu'ils sont sous notre coupe.

Lychi était dans la pièce et le regardait, sinistre et sévère. C'est toujours lui que l'on envoit pour aller "négocier" avec la concurrence, régler des litiges, s'assurer que les accords sont respectés. Ce matin, il avait bien senti la tension et la méfiance des Executioners:

_Ils sont près à passer l'éponge à une seule condition, toute simple. Tu veux savoir laquelle ?

El Capo se leva, sans précipitation aucune, et posa sa main sur le pistolet qui était posé sur le bureau. Le "Traître" perdit son sang froid et bafouilla toutes les excuses qu'il s'évertuait à contenir:

_NON !!! Ce n'est pas moi ! J'sais pas qui m'a balancé mais c'est pas moi !!! C'est un complot ! Oui, c'est ça ! Un complot !!! Jamais je n'vous trahirai, j'vous ju...

*PAN*

El Capo reposa son flingue, regardant le cadavre s'effondrer avec un sourire méprisant. Lychi n'avait pas sursauté. L'habitude.

_Condition respectée.

Cette phrase fut ponctuée d'un mouvement de tête vers son bras droit. Celui-ci inclina la tête et partit chercher quelqu'un pour ramasser le corps. Il sera envoyé comme cadeau aux White Executioners, ce sera leur coupable.

Bianca Di Palermo se réinstalla sur son fauteuil et raya un nom sur une liste.



PS: Non, la plante à gauche n'a aucun rôle central dans cette histoire ^^
PPS: Quoiqu'on pourrait l'appeler Lychi...
PPPS: Sorry, ça doit être la neige qui me monte à la tête ;p

Partager cet article

Repost 0
Published by Helly - dans Vrac
commenter cet article

commentaires

Tryus 23/05/2009 15:49

Le punk lui il est petit, ça ne gêne pas grand monde alors qu'on a l'impression que l'autre est debout... Allez avouez, vous vous êtes mis à deux sous un imper pour le voir ce film ! >>serge : c'est nouveau le lol au carré ?

Helly 24/05/2009 13:37


XD



serge 09/01/2009 20:42

Faudrait dire au punk à gauche qu'il arrête de mettre du gel avant d'aller au cinoche ; moi j'ai rien vu du film pendant la scéance . lol²

Chris 09/01/2009 01:22

Sympa ! Super ambiance que tu décris là, on se croirait presque dans l'un des ces films noirs. Ce que j'ai préféré dans le court récit c'est la façon dont tu prend du recul sur les choix ayant amené notre protagoniste dans cette situation et qui ramènent le lecteur les deux pieds sur terre avant qu'il n'ait eu le temps de dire "ouf"

Jacky 08/01/2009 19:45

Mignon tout ça !

Helly 08/01/2009 13:54

_Si...personne n'a le droit d'insulter Dieu...Bianca fait un signe de croix et raye un autre nom sur sa liste.

Présentation

  • : La Mafia féline est de retour...
  • La Mafia féline est de retour...
  • : Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.
  • Contact

H-H2-copie-2.png

 

  Contact

 

Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.

Rechercher

Amis

Je suis aussi ici !