1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 20:27

 

Soyons bêtement idéalistes: que changeriez-vous, si vous étiez élu ? Quel serait votre programme ?

 

Presidence-copie-1.png

 

 

Et en bonus: Ecrire en s'endormant, c'est drôle !

 

n1.png

n2.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Helly 27/03/2012 20:46


Ben moi j'ai été élevée par ma mère et j'ai pas encore fini lesbienne... :p


(Kikile ! Tu es et resteras mon unique Amour !!!)

Le Cuix 27/03/2012 09:33


Kikile> bein au départ je vivais avec ma mère, mais j'ai fini par arrêter de m'écraser et de plus céder à la domination culpabilisatrice matriarcale de la maison et j'ai fini par suivre
l'exemple de mon père et me réfugier chez lui... snif quoi

Kikile 27/03/2012 00:59


Haaaa ! Je suis tellement d'accord avec toi sur TOUS les points Helly ! Ca fait drôlement plaisir !!


Et en parlant des rôles des parents, (surtout de la mère en tant que sainte MAMAN *bllleuuarg*), je croise tous les jours dans le bus et le métro des couples, des femmes seules avec des pousettes
ou  des hommes seuls portant leur bébé sur le ventre dans un dispositif spécial (genre kangourou), hé bien je peux dire que les mères sont des têtes à claques stupides et que nien souvent,
les pères seuls avec leur gosse ressemble bien plus à un modèle d'éducation et de tendresse. Au diable cette foutue figure de la mère !!! Moi j'ai vécu avec mon père (par choix) après la
séparation de mes parents, et je m'en porte d'autant mieux aujourd'hui !! Même si pour beaucoup de potes ça à l'air étrange "ha bon ? Avec ton père et pas ta mère ? Pourquoi ? C'est toi qui a
choisit ou c'est lui qui voulait ?". Grrrumpf... Foutue société de cons.

Le Cuix 26/03/2012 11:43


ah, les mères castratrices, j'en ai expérimenté les joies pendant longtemps avant de m'expatrier définitivmeent chez mon père y'a quelques années, j'aurais pu devenir gravement mysogine, mais
j'me suis pas senti devenir homo pour autant (ouais, c'est pas une intervention utile, mais j'pensais que ça illusttrait bien un des arguments de Helly)

Helly 19/03/2012 11:03


"Je maintiens mon avis et pense que cette "sacro-sainte" famille l'est car c'est bien l'union homme-femme qui créée la vie et qui fait que chacun a son rôle et ses obligations envers leurs
enfants."


> J'estime, pour ma part, que tout ne doit pas se limiter à la reproduction, et que les rôles peuvent se distribuer entre deux personnes sans que leur genre soit important. Par exemple, il est
encore trop largement supposé que la femme s'occuper mieux des enfants que l'homme. Hors on sait aujourd'hui que ce n'est qu'une construction culturelle, et que la genre n'intervient pas dans le
sens du devoir et la tendresse.


Tout ça fait partie d'un équilibre et pour un enfant adoptif (déjà que de ne pas pouvoir être proche de ceux qui leur ont donné la vie constitue un "manque" pour eux) avoir deux parents du même
sexe qui n'ont pas l'orientation sexuelle "normale" (mot politiquement incorrect alors je le mets entre guillement, bien que ce ne soit pas de ma faut si c'est comme ça qu'on se reproduit) peut
avoir de graves incidences sur leur développement psychique.


> Crains-tu que l'enfant prenne ses parents pour modèle et n'expérimente pas la sexualité de son côté ? Si des gens se découvrent homosexuels dans une famille hétéro, la réciproque est tout
aussi possible ;)


Il n'y a qu'à regarder, par exemple, les fils de mères "castratrices" : l'impact que peut avoir une mère possessive, qui n'aime pas les hommes (bien qu'elle soit mariée) et qui domine le père.
J'en connais un comme ça et je le plains.


> Ah, là tu fais, a mon sens, une petite erreur. Les parents qui souffrent de troubles psychologiques et dont les enfants en font les frais n'ont rien à voir avec l'orientation sexuelle. Une
mère hétéro peut ne pas aimer les hommes pour différents motifs (conflit avec son père, mauvaises expériences personnelles, etc...), alors qu'une lesbienne peut adorer les hommes, mais préférer
encore plus les femmes.


Je pense qu'on considère trop les enfants comme des personnes complètement différentes de leurs parents, pourtant l'héritage parental est extrêment présent : les parents sont son meilleur modèle
et le parent du même sexe est sensé être LE modèle à suivre.


> C'est vrai jusqu'à l'adolescence. A partir de ce moment là, l'enfant reconsidère sa relation avec ses parents et il n'est pas rare de voir le modèle famillial complètement rejeté, au moins
un temps, pendant la fameuse "crise d'adolescence". Personnellement, je ne suivrai pas le modèle de ma mère :)


Par conséquent, un garçon qui voit ses parents adoptifs (hommes) se carresser ou s'embrasser aura bien du mal à comprendre pourquoi il n'éprouve pas se besoin de le faire avec ses amis MAIS en
tant qu'enfant, il aura envie de faire, presque mécaniquement, les mêmes gestes et comportements de ses parents.


> Il suffira tout simplement de lui expliquer, les enfants sont loin d'être bêtes. De plus, un enfant de couple hétéro aura la même problématique: "Je vois les adultes se faire des bisous,
mais j'en ressens pas le besoin d'en faire, sauf pour les imiter."


On devine la réaction de ses copains et là, il se sentira sacrément mal, déjà qu'il ressent un paradoxe dans cette situation : "pourquoi ce n'est pas bon ?" "pourquoi mes parents et pas moi ?".
Sans parler du manque de la mère dans son éducation.


> Là encore, il faut expliquer, ne pas laisser l'enfant dans des questions angoissantes. Si l'homosexualité était entièrement intégrée à la société, il n'y aurait aucun problème vis à vis des
copains.


Je n'ai jamais dis que j'étais contre le fait de taxer les riches. En fait, je n'aime pas l'idée de généraliser "les riches", il faut faire le tri. Faire payer les responsables de la crise qui
jouent avec le feu et qui ont parié sur les mauvais chevaux, c'est ce qu'on aurait dû faire (comme en Islande) Faire payer l'impôt sur le pétrole à Total pour l'épargner au peuple et ainsi faire
baisser le prix de l'essence, c'est ce qu'on aurait dû faire depuis toujours. Trop taxer les PME (comme actuellement) c'est les inviter à délocaliser. Taxer à 75% un artiste ou un sportif, c'est
l'inviter à s'installer ailleurs et ainsi appauvrir le pays. Par contre, avoir Mme Bettencourt aussi imposable que le ménage de base, c'est ... pas besoin de donner d'adjectif. J'ai évoqué
Hollande parceque les médias (Canal+ en tête) nous le montre comme Robin des Bois, ce qui est bien entendu une grosse connerie.


> Nous sommes tout à fait d'accord sur ce point :)


Sinon je suis 100% d'accord avec toi pour tout le reste ! Tu ferais une bonne présidente ;) Dis toi qu'en Suède, la transparence politique fait que n'importe quel citoyen peut consulter les
dépenses des élus. Les journalistes se sont ainsi donné le rôle de flics et détèctent les moindres dépenses personnelles faites avec l'argent du contribuable. S'acheter un MacDo pour un ministre
avec la CB de l'Etat peut lui coûter sa carrière, je ne plaisante pas. Bref, à des années lumières de chez nous.


> Oui, je m'inspirai justement de cet exemple, ça prouve bien qu'il est possible de le faire !


L'éducation dans notre pays actuellement est telle que je suis content d'être un adulte et d'avoir fini mes études ... j'ai très peur pour les jeunes générations actuelles et futures. Tu ne les a
pas ratés les d'jeun's dans ton dessin ^^


> Héhé, je les cotoie tous les jours, c'est vrai que ça devient effrayant.


 


Si tu veux continuer ce passionnant débat, on peut le faire par mail: hellybd@hotmail.fr


Merci d'avoir répondu en tout cas !

Présentation

  • : La Mafia féline est de retour...
  • La Mafia féline est de retour...
  • : Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.
  • Contact

H-H2-copie-2.png

 

  Contact

 

Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.

Rechercher

Amis

Je suis aussi ici !