24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:58

 

I return at home and notice a new burglary.

My sanctuary, my shelter, my prison, somebody came.

 

Je fais semblant de rien, autant que je peux, je souris presque.

 

She turns to me, I see in her eyes all that I hate: Pity.

She approaches, believes that I am a depressive, a wave of words hurt me.

And she denigrates my family.

 

 


 

  M'excuse pour cet article un peu noir, pour la peine voici une connerie que j'ai terminé ce matin:

 

 

NON je ne regarde pas cette déchéance télévisuelle ! C'est juste une réplique entendue sur TF1, j'étais sur la mauvaise chaine, au mauvais moment.

Et après on se demande pourquoi nous, les jeunes, sommes pris pour des décérébrés...

Repost 0

Présentation

  • : La Mafia féline est de retour...
  • La Mafia féline est de retour...
  • : Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.
  • Contact

H-H2-copie-2.png

 

  Contact

 

Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.

Rechercher

Amis

Je suis aussi ici !