6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 21:31



Jeudi matin, il fait gris, il fait froid, j'avais pas remarqué les deux camions dans la cour, j'avais même oublié que c'était ce jour là. Qu'importe, finalement, j'avais toujours mon excuse pour pas y aller: j'fais pas 50kg. Enfin, ça dépend des jours, la veille j'étais montée à 50,5. Bientôt 20 ans, je ne l'avais toujours pas fait. Et je comptais pas le faire !

Mais voila, une copine de ma classe était super motivée pour y aller, malgré son manque de poid REEL et le fait que ce serait la première fois aussi. Au début, j'ai juste voulu les accompagner, elle et les quelques autres de la classe.
J'ai pris de la documentation, j'ai rempli le formulaire, par curiosité. De toute façon, j'le ferais pas, j'préfère attendre de faire 55kg, j'ai pas envie de faire un malaise après qu'on m'ait planté une grosse aiguille dans mon petit bras.
Mais remplir ce formulaire était une grave erreur. Ethelle m'a regardée avec ses grands yeux et son méga sourire de la mort qui tue: "Tu vas le faire toi aussi ?! =)". Damned, j'étais coincée. Comment lui dire non ? C'est fou, cette fille je la connais à peine, mais j'peux pas lui dire non, pas envie de risquer de la décevoir. 'fin, j'aurai pu m'en sortir en ressortant le prétexte de mon poids, mais j'ai tout bêtement dit "oui".

Et là, tout s'est enchainé ! On a attendu, dans le froid, qu'une dame enregistre nos fiches, puis on est allées poirauter avec Aurore, une autre copine, devant le camion. "Mais je suis cinglée ! Qu'est ce que j'fous là ?!". Il y avait la queue devant le camion, d'autres élèves de ma classe étaient déjà à l'intérieur. Nous on attendait notre tour dehors, et il commençait à pleuvoir. Je stressais pas encore, j'me répétais juste que j'étais folle, et qu'en plus on allait arriver en retard en cours. Puis on a fini par entrer dans le camion.
A l'intérieur, c'était étroit (normal), et bondé de monde. On a plaisanté un peu, ça détendait l'atmosphère, et Ethelle est allée s'entretenir avec le médecin. J'espérais pour elle qu'elle pourrait faire son don, que son poids ne serait pas un frein. Finalement elle a été pesée, pile poil 50kg ! A mon tour. J'entre dans le bureau du médecin, 2m², et elle me pose les questions d'usage, rien de bien méchant. Par contre, elle m'a pas pesée: "Tu peux y aller !". Là, j'ai réalisé que j'allais vraiment le faire.
J'ai pris le papier qu'elle me tendait, et je suis sortie, pensant attendre sagement mon tour et stresser sur le banc. Même pas ! A peine ai-je mis un pied hors de son cabinet qu'une des infirmières m'interpelle et me demande si ça ne me dérange pas d'être piquée au bras droit: "Non, au contraire, je suis gauchère ! ^^"
Je me suis installée sur le gros matelas vert et elle m'a piqué le doigt pour analyser une goutte de sang et déterminer mon taux de globules rouges, pour s'assurer que je pouvais donner. Ca ne m'a pas du tout fait mal, c'est à peine si j'ai senti un micro pincement. "C'est bon ! Vous pouvez donner !". Oh non !...
L'infirmière regarde mon bras maigrelet et me demande si je pèse réellement 50kg. "Oui oui ! 50,5 hier !" Elle prépare alors mon bras, pose le garrot, un peu trop serré à mon goût, et me lance la phrase tant redoutée:

"Regardez ailleurs s'il vous plait."  

Argh, non, tout mais pas ça ! D'un coup, je me remémore la prise de sang que ma mère m'avait fait en début d'été. J'suis fichue ! Et ce mur que je regarde, trop blanc, ne me distrait pas, l'aiguille va rentrer sous ma peau d'un instant à l'autre ! Je stresse ! AÏEUH !!!

En fait, c'était plus de la surprise que de la douleur.

Je tourne mon regard vers mon bras. "Je ne vous ai pas encore dit de regarder !" Trop tard, j'admire déjà cette aiguille plantée dans celui-ci. L'infirmière me dit que j'aurai du attendre, il arrive que certaines personnes s'évanouissent en voyant l'aiguille. Bah, j'avais juste pas envie de la voir AVANT qu'on me pique, la taille était importante, mais finalement ça ne fait pas si mal qu'on aurait pu le croire. Ou alors j'ai eu du bol, je suis tombée sur une bonne piqueuse.
L'infirmière me demande si ça va, je lui dit que oui, même si mon bras me pique un peu. Elle dessert un peu le garrot et mon bras ne pique plus: "J'ai activé la machine, maintenant vous allez ouvrir et fermer le poing, pour faire circuler le sang ;)". Elle s'éloigne, je regarde Ethelle avec un grand sourire ! On fait notre première fois ensemble ! Ca y est ! On a passé le cap !
Je n'ai même pas vu le temps passer: 5, 10, 15 minutes ? Je regardais avec fascination mon sang remplir la poche du prélèvement. Une si belle couleur... raaah, j'adore ! C'est magnifique !!! "C'est moi à l'intérieur de cette poche ! C'est de l'essence de moi !!!"

Au final, je n'ai pas eu de malaise, rien du tout. Ouf ! J'ai juste bien tremblé à un moment, je stresse "physiquement" toujours après coup, quand il n'y a plus de raisons de stresser. C'est con, je sais. Ethelle, elle, s'est sentie un peu partir, mais elle est allée jusqu'au bout quand même, et tout s'est fini autour de jus de fruit et de croissants ! 
1h30 de retard pour le cours de cet aprem.

Maintenant, je n'ai plus qu'une question à l'esprit: Qui sera le "veinard" qui recevra ce Grand Cru de 89 ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

titi 13/12/2008 20:10

c important de donner du sang !!! kiss

Helly 09/12/2008 18:11

Dark> FièrE ? On en apprend tous les jours... ^^Serge> Bah, c'est pas une questin de poids, 'faut juste trouver quelqu'un de très motivant !Destructur> Le piercing, tu risques pas de tomber dans les pommes.Jacky> Qu'est ce qui est le plus inquiètant pour toi ? (Une intra-musculaire c'est pas la même chose qu'un don du sang ^^)LRG> Ben t'as encore plus de courage que moi ! Tu y vas malgré tout ! =)Pano> Le bieeen collectiiiiiiiiiiiiiiif... ^^Kikile> Damned, la prochaine fois j'mettrais un avertissement pour âmes sensibles :pChris> Tomber dans les pommes, finalement, c'est qu'un petit risque à prendre par rapport à ce à quoi ça va servir ! 'faut donner même si on a peur de tout ça ;)

Chris 09/12/2008 10:40

Donner son sang, c'est une très belle chose. Je l'ai fait à plusieurs reprises déjà, et ça s'est toujours très bien passé. C'est vrai que du haut de mes 72kg, c'est pas la même.J'en ai déjà vu quelques uns s'évanouir pendant, et surtout après le don, et parfois ces personnes disent qu'elles ne le referont jamais.C'est un peu dommage quand on sait qu'en moyenne en France, on a pas vraiment des réserves de sang plus grosses que pour tenir quelques jours. Et la vie de pas mal de malade en dépend directement Donnez votre sang si cela ne vous dégoute pas, si vous n'avez pas une peur bleue des aiguilles et si vous n'avez pas peur de tomber dans les pommes quelques instants, ce qui est toujours un rique, c'est sûr...

Kikile 08/12/2008 13:27

Brr ! Serieusement rien qu'a lire ton texte j'etait presque sur le point de tomber dans les pommes...

Panoramix Marfana 08/12/2008 12:40

Jacky : un vaccin c'est vraiment pas pareil qu'une prise de sang. Surtout une prise d'1/2L !Helly : Encore une fois : bien jouéé !!!! Tu reviendras en donner avec nous en avril n'est-ce pas ? =PDe toutes façons, tout ça, c'est pour le bien collectif ^^

Présentation

  • : La Mafia féline est de retour...
  • La Mafia féline est de retour...
  • : Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.
  • Contact

H-H2-copie-2.png

 

  Contact

 

Divagations nocturnes et dérives funestes d'un crayon en perdition.

Rechercher

Amis

Je suis aussi ici !